Col de la Cayolle (2326m)

Montée en puissance

Classé par le magazine « Le Cycle » parmi les 30 plus belles ascensions d’Europe, le col de la Cayolle fut ouvert à la fin du XIXe siècle par l’armée. Il permet de relier Barcelonnette à la haute vallée du Var, dernier grand col à franchir avant le littoral, lors de la grande traversée des Alpes.

La route de la Cayolle est encore « à l’ancienne », avec ses passages taillés dans le roc où les cyclistes sont rois.

La route remonte à flanc de montagne le cours du Bachelard, coincée entre les gorges étroites du torrent.

Elle monte ensuite par paliers jusqu’à Bayasse avant d’attaquer sérieusement la montagne.

 

Il reste alors 9 km de lacets à 7 % à avaler, à travers les alpages où les marmottes, désormais, sont seules à siffler encore des encouragements, depuis le dernier passage du Tour de France !

Le profil

 

Départ : Barcelonnette 1 135 m.

Dénivelé : 1 191 m sur 29 km.

Pente moyenne : 4,1 %.

Pente maxi : 8,2 %.